Article dans le journal La Côte


Rafistoler sa voiture en trois clics.

Saint-Prex. La première application qui recense les garages et les concessions en Suisse vient d’être créée.

L'application iRepcars a débarqué sur les différentes plateformes de téléchargement telles que Google Play et Apple Store le 1er février. Elle permet de renseigner tout utilisateur sur les garages et carrosseries disponibles dans un périmètre donné ainsi que sur les dépanneurs et autres poseurs de vitres existants. Rencontre avec son créateur, Alfredo Bivona.

Une idée venue après un incident

C’est en vacances, avec sa femme Serena, qu’Alfredo a eu l’idée de lancer cette application. A la suite d'une mésaventure, il s’est dit qu’il allait créer quelque chose pour le bien de la communauté, un outil qui servirait à toute personne dans le besoin : « Nous sommes tombés en panne à l’étranger et nous ne trouvions pas de dépanneur, nous n’avions aucune idée si un garage était proche de notre position. » raconte-t-il. « A ce moment, je me suis dit qu'une fois rentrés en Suisse, je créerai un référencement de garages pour toute ceux qui se retrouveraient dans le même cas. »

Il faut dire que cet italien venu en Suisse en 1981 s’y connaît dans le domaine de l’automobile et de la carrosserie. Après son école obligatoire, il s'est formé en tant que peintre sur carrosserie avant de se réorienter comme conseiller de vente et technicien pour une grande société de peinture sur carrosserie. « Grâce à ce travail, j’ai eu la chance de rencontrer beaucoup de monde. J’ai énormément voyagé et j’ai créé un très grand réseau dans le domaine. Cela m’a aidé dans la conception de l’application. »

Premier bilan réjouissant

Bien que sa plateforme recense les meilleures garages et carrosseries de Suisse, Alfredo se consacre principalement aux ateliers indépendants qui proposent les mêmes prestations que les enseignes des grandes sociétés, mais qui sont pourtant moins connus et parfois moins onéreux. « Les grands groupes donnent difficilement leurs informations et ils ont leur propre budget pour la publicité. Nous faisons un peu de la publicité gratuite pour les carrosseries indépendantes qui ont un peu plus de peine à s’en sortir » explique-t-il. C’est en analysant le bilan du premier garage inscrit dans l’application, Mangani et Forte à St-Sulpice, qu’il a pu évaluer l’aide qu’il apportait. « Ca a permis de faire croître leur clientèle et en même temps ça leur a fait un peu de publicité. »

Une vérification de qualité

Soucieux de la qualité des conseils et des évaluations qu’il donne dans son application, Alfredo Parcourt la Suisse afin de rencontrer les professionnels qui sont référencés. « En voyageant, je vais rendre visite à toutes les carrosseries que je mentionne pour regarder comment cela se passe, j’apprends à les connaître. C’est très important pour moi d’avoir un suivi de la qualité, c'est essentiel aussi par rapport aux commentaires que laissent les utilisateurs. » Il n’hésite donc pas à appeler le garage incriminé si un utilisateur laisse un commentaire déplaisant afin de comprendre la situation et de faire réagir le patron sur les critiques émises. En procédant ainsi, il essaye d’améliorer constamment sa plateforme et son service.

Un projet évolutif

Alfredo et sa femme ne veulent pourtant pas s’arrêter en si bon chemin et souhaitent faire connaître encore davantage leur application. « Pour le moment, nous voulons nous concentrer sur la Suisse afin de proposer un service de qualité, avec un suivi des garages et des utilisateurs. Nous avons quelques carrosseries en Suisse alémanique mais nous aimerions nous implanter davantage sur l’ensemble du territoire helvétique avant de regarder plus loin » philosophe l’italien. Pour arriver à un objectif de plus grande envergure dans un future proche, le couple travaille main dans la main. « Même si c’est Alfredo qui l’a créée et inventée, je m’occupe de tout ce qui touche au visuel de l’application. » glisse Serena.

Application disponible en quatre langues

L’application cumule environ 2300 téléchargements et un peu plus de 200 enseignes recensées à ce jour. Elle comporte plusieurs catégories afin de renseigner au mieux l’utilisateur dans ses recherches. Garages, carrosseries, dépanneurs, poseurs de vitres teintées: le panel est grand et complet. Ce large choix est revendiqué par Alfredo, qui estime que le client n’est jamais très bien renseigné quand il est temps de faire réparer son automobile. « Quand je vois certaines voitures dans la rue, je me dis qu’il y a eu un mauvais travail sur celle-ci. Aujourd’hui, environ trois quarts des véhicules en réparation ressortent mal finis, pas très bien réparés ou encore bâclés. » Afin de proposer se qu'il y a de mieux aux clients, l'italien recense aussi toutes les carrosseries certifiées Resaux Repanet, qui pose les standards en termes de qualité, avec notamment une garantie à vie sur les véhicules après réparation. L’application est déjà disponible dans les quatre langues nationales.


RECENT POST
  • Grey Facebook Icon
  • Grey Instagram Icon
  • Grey Twitter Icon
  • Instagram Social Icon
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon